Le Safir francophone Août 2015
Que veut la classe politique chrétienne du Liban?
Talal Salman
| Un quart de siècle après l’accord de Taëf, conclu au terme d’une guerre civile, arabe et internationale de quinze ans, et considéré comme l’épilogue d’un conflit portant sur le statut

La famille… abri ou damnation ?
Leila Barakat
| « Non ! la maison n’est pas hantée… » Tels sont les mots que je me répète en franchissant le seuil de mon domicile familial, une vieille maison aux murs jaunes et décrépis,

« Fiat » : qu’As-Safir paraisse en français !
Nasri Al-Sayegh
| Elle a une manière bien à elle, Leila Barakat, de dire « fiat », qu’il en soit ainsi… et aussitôt les choses sont. Ce n’est pas dans sa nature de construire des châteaux en Espagne.

La lucarne est devenue une belle fenêtre panoramique
Iskandar Habache
| Une année et demie s’est écoulée depuis la création du Safir francophone. Ceux qui, au départ, avaient considéré ce projet comme l’une des « lubies » de Leila

Un monde arabe sans musique ?…
Anne Van Kakerken
| Imaginez… le monde arabe sans musique, sans chants ni danses, sans conteurs ni poètes. Non ? Vous n’y parvenez pas ? C’est pourtant bien ce que certains préconisent, imposant déjà, de part et

Une journée à la gloire de la musique
Iskandar Habache
| Le 21 juin de chaque année, on célébrait autrefois la fête des Pères, auxquels un « espace » avait été dédié pour créer un équivalent à la fête des

Sahriya, une oasis de liberté à Saïda
Myriam Sweydan
| Voici un petit bistrot bleu capable de déployer un grand espace de liberté. Ses murs sont couverts de portraits d’artistes : Feyrouz, Marcel Khalifé, Mohammad Mounir, Oum Kalthoum et bien d’autres. Il fait bon aimer

Le ramadan à Tripoli : entre tradition et modernité
Ghassan Rifi
| Pour célébrer le mois de ramadan, la Fondation culturelle Safadi a conjugué tradition et modernité dans le cadre original d’une soirée artistique remarquable et engagée, déclinée en un

L’avenir de l’enseignement supérieur au Liban – vers un système de qualité
Ahmad Jammal
| Au Liban, dans ce petit pays de quatre millions d’habitants, l’enseignement supérieur a déjà une longue histoire derrière lui, jalonnée par la fondation de l’Université américaine de

La famille vue par les grands écrivains
| «Familles je vous hais ! Foyers clos, portes refermées, possessions jalouses du bonheur.»
(André Gide)
«On appelle cercle de famille un endroit où l’enfant est encerclé.»
(George