Dans les années 70, nous avions coutume de lire, glanés ici et là, les articles d’un certain Mahmoud Hussein, auteur égyptien de gauche. Il s’est avéré, par la suite, que ce n’était qu’un prête-nom utilisé par le tandem Bahjat El-Nadi et Adel Rifaat. Grande a été notre déconvenue quand nous avons découvert qu’Adel Rifaat était un juif de gauche qui signait d’un...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"