C’est pour les Libanais l’époque du vide qui s’enfle à chaque échéance électorale…C’est le temps du pain quotidien imprégné d’humiliation et de honte ; des rêves enterrés sous le sol d’une nation qui se plaît à tuer deux fois ses citoyens…

C’est la saison de l’éloignement, de la peine et de la douleur. Et bien qu’il ne nous reste que...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"