Rien ne me fait mal autant que l’approche des pays occidentaux dans le traitement de la crise syrienne: si elle est similaire à celle qui a prévalu dans la crise en Ukraine, elle contredit par ailleurs la politique menée à l’égard de l’Égypte.

  En Syrie, la communauté internationale a préconisé, au travers de la conférence de Genève 1 en juin 2012, la participation de...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"