ليلى بركات
إقرأ للكاتب نفسه
La réforme n’a que faire du Christ ou de Mahomet
| ليلى بركات
L’élection de Michel Aoun a mis du baume au cœur des citoyens chrétiens, elle a fleuri en plein hiver notre paysage politique. Mais au-delà du bonheur, les réformes se bâtissent sur des bases laïques. Elles ne connaissent pas de religion, elles ne prient pas, elles sont étrangères au Christ comme au Prophète. Elles respirent ...
Feuille de route pour un Président
| ليلى بركات
Comment devra se comporter « l’homme de la nation, mis en place par elle-même pour répondre de son destin » ? Cette expression de Charles de Gaulle pour désigner le président de la République montre que la magistrature suprême requiert d’être irréprochable.
Entre glorification et scepticisme, revirements ...
Faites quelque chose de précieux de votre vie… et préservez-le
| ليلى بركات
Je ne sais plus exactement pourquoi j’étais venue dans ce village isolé. Je déambulais à la recherche de quelque chose d’indéfini – que recherche-t-on dans la vie, déjà ? – et me suis arrêtée au bord d’une fontaine. L’eau était cristalline, j’y ai promené ma main, puis ...
Pour mémoire, la dernière lutte anti-corruption de l’Etat libanais
| ليلى بركات
« "(...) Les gens ont le droit de savoir comment sont dépensés leurs impôts, comprimées les dépenses, exécutés les contrats et les projets, régis et contrôlés les fonds publics. Ils ont le droit de nous demander de mener un train de vie austère avant que nous leur demandions de se serrer la ceinture, et le ...
Pédophilie et viols: ce que les enfants ne racontent pas
| ليلى بركات
On n’en parle pas, on n’en prononce pas le nom : pédophilie. Un sujet encore tabou dans le monde arabe. On n’écrit pas, on ne traduit pas ce mot d’origine grecque dans les dictionnaires arabes : notre lexique ne le reconnaît pas. On n’en cite pas les cas, on n’en rapporte pas les abus : le nombre de viols réellement ...
J’aurais souhaité que ce passé ne fût pas le mien
| ليلى بركات
Au cours du déjeuner, je prévoyais une discussion légère entrecoupée par quelque compliment de la part de mon interlocuteur issu d’une aristocratie qui dédaigne les mots crus, quelque chose dans le genre « Vous avez de beaux yeux noirs… ». Mais il m’assena soudain, loin de l’image distinguée ...
Comment peut-on dire « monsieur » à un Ethiopien
| ليلى بركات
J’attendais mon tour au contrôle des passeports à l’aéroport ; la personne devant moi, noire de peau, chichement habillée, probablement un travailleur émigré, hésitait à avancer vers le point de contrôle. « Monsieur, s’il vous plait » l’invitai-je en lui montrant le policier qui attendait. ...
« Redonnez-nous une bonne guerre… »
| ليلى بركات
Je suis passée rue Hamra chez Antoine pour acheter un livre, mais la librairie avait disparu ; perplexe, je me suis dirigée vers la Librairie Internationale du centre Gevinor : aucune trace. J’ai alors cherché, tourmentée, la Librairie du Liban – introuvable elle aussi. La Four steps down, la Librairie orientale, Virgin ? Rien. Aucune
Conclusion : Une alternative à la corruption ?
| ليلى بركات
En langage technique, notre pratique de l’administration s’appelle corruption passive, trafic d’influence, délit d’ingérence, concussion, malversation, rançonnement, extorsion, délit de favoritisme, et nous avons dans chaque type de délit une notoire expérience. C’est le chaos institutionnalisé.
Papa, tu es mort à temps pour ne pas assister à la déchéance de l’Inspection centrale
| ليلى بركات
Je n’ai qu’une série de tristes et honteuses nouvelles à te rapporter. La première touche au comité de l’Inspection centrale, qui ne se réunit plus comme le stipule la loi – et dont les membres continuent à toucher leur salaire sans accomplir leur devoir. La deuxième concerne la grogne populaire, à laquelle ...
L’œuvre et son créateur
| ليلى بركات
« Il est regrettable que notre aventure commune doive bientôt s’arrêter. Quarante-deux ans durant, j’ai travaillé de toutes mes forces afin qu’As-Safir devienne ce qu’il est devenu, quant à sa stature et son influence, mais le succès réalisé et la bonne réputation que j’ai édifiée à ...
Les perles
| ليلى بركات
– « Qui vous a avancé les deux millions de dollars pour financer Le Safir francophone depuis
deux ans ? »
Mon interlocuteur, fronçant les sourcils, semblait penser que j’esquivais la question, et son ton devenait de plus en plus sévère, voire accusateur. Moins qu’un ami, plus qu’une connaissance, cet homme ...
Le houmous du chef Soliman
| ليلى بركات
L’auteur de cet article est réticente à raconter le drame humain qui suit, ayant toujours fermement plaidé contre l’émigration. L’histoire ne fournissant pas d’exemple d’un peuple qui accomplit à la place d’un autre son devoir de citoyenneté, l’émancipation du Liban ne pourra s’accomplir si ses natifs ...
Que lui offrira-t-il à la Saint-Valentin?
| ليلى بركات
Amina fut surprise de la question de son conjoint, lui qui abhorrait d’ordinaire l’usage du vocabulaire amoureux. S’être restreint à une seule épouse était l’unique preuve d’amour qu’Ahmed lui avait fournie – alors que sa religion autorisait ce fantasme masculin d’en posséder trois de plus. En revanche, il lui ...
Une fiole de poison en guise de bonne année
| ليلى بركات
Sabreen détestait visiter les prisons, surtout en terre d’Arabie. La nature de son travail humanitaire l’obligeait pourtant à le faire. Une prison arabe, en réalité, c’est presque un non-lieu. Les détenus ont un regard vide, pas même haineux, parce que déserté par la vie.  Des yeux comme deux trous. Sabreen se croyait ...
المزيد