De nombreux opposants syriens au régime de Damas – qui n’appartiennent pas aux groupes soutenus par l’Arabie Saoudite – ont lancé une campagne contre Nayef, le prince héritier d’Arabie saoudite, après son discours, le 19 septembre dernier à New York, à l’occasion du sommet de l’ONU sur la gestion des déplacements des réfugiés et migrants. Le prince...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"