– « Qui vous a avancé les deux millions de dollars pour financer Le Safir francophone depuis deux ans ? »

Mon interlocuteur, fronçant les sourcils, semblait penser que j’esquivais la question, et son ton devenait de plus en plus sévère, voire accusateur. Moins qu’un ami, plus qu’une connaissance, cet homme puissant m’avait soutenue jadis, lorsque je luttais contre une belle mafia corrompue....

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"