Comment devra se comporter « l’homme de la nation, mis en place par elle-même pour répondre de son destin » ? Cette expression de Charles de Gaulle pour désigner le président de la République montre que la magistrature suprême requiert d’être irréprochable.

Entre glorification et scepticisme, revirements politiques et discours confessionnels, le mandat Aoun vient de commencer. Michel Aoun...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"