Au cours du déjeuner, je prévoyais une discussion légère entrecoupée par quelque compliment de la part de mon interlocuteur issu d’une aristocratie qui dédaigne les mots crus, quelque chose dans le genre « Vous avez de beaux yeux noirs… ». Mais il m’assena soudain, loin de l’image distinguée qu’il aimait à cultiver : « Si j’en avais la possibilité,...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"