Nous autres qui fûmes plus que voyageurs, amants de Palmyre pour nous y être attardés plus que de raison, ce jour de mai nous a jetés dans la désolation : la cité tombait dans l’escarcelle de l’obscurantisme.

Comme si nous venions seulement de la quitter, les eaux ardentes de sa palmeraie ont jailli de l’ombre, emportant les sourires de nos amis, de nos hôtes. Les colonnes et les temples nous ont paru soudain plus...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"