Le 9 octobre dernier, dans une belle salle d’un hôtel de Beyrouth, nous étions une centaine de « héros éternels », ainsi qualifiés par Leila Barakat, l’hôtesse incontestée, à venir la féliciter, bien qu’avec un certain retard, pour le travail qu’elle a accompli il y a cinq ans : Beyrouth clôturait alors l’année 2009 où elle avait été...

يمكنكم الاطلاع على المقال المطلوب وأرشيف يصل إلى عشرة أعوام من "السفير" عبر تسجيل الدخول أو الانتساب الى أسرة "السفير"